Certificats de MOOC : débats passés et présents sur un objet en évolution rapide

Contenu principal de l'article

Matthieu Cisel

Résumé

Au début des années 2010, les MOOC acquièrent une notoriété, et leurs certificats, gratuits dans un premier temps, déferlent par centaines de milliers sur la Toile. D’aucuns crient à la mort des diplômes tels que nous les connaissons, et comparent le succès des différentes formations sur la base du nombre de certificats délivrés. Les débats sur ces questions prennent en ampleur, oblitérant souvent le fait que ces certificats recouvrent des réalités variées. Là où certains valident effectivement des acquis, beaucoup sont l’équivalent numérique de feuilles de présence. Après avoir montré et interprété cet état de fait sur la base de propos récoltés au cours d’une enquête menée auprès de concepteurs de MOOC, nous revenons sur les débats engendrés par les évolutions récentes de ces certificats. La gratuité a presque disparu, le secteur privé a commencé à se faire sa place dans l’univers  MOOC, ce qui ne manque pas de questionner le devenir des certificats nouvelle génération dans le milieu académique.

Détails de l'article

Comment citer
CISEL, Matthieu. Certificats de MOOC : débats passés et présents sur un objet en évolution rapide. Médiations et médiatisations, [S.l.], v. 1, n. 1, p. 97, oct. 2018. ISSN 2562-0630. Disponible à l'adresse : >https://revue-mediations.teluq.ca/index.php/Distances/article/view/60>. Date de consultation : 19 fév. 2019
Rubrique
Discussion et débats