Médiations et médiatisations est consacrée à l'éducation à l'ère du numérique. Elle s'adresse aux chercheurs, aux enseignants, aux étudiants et aux praticiens s’intéressant à l’enseignement, l’apprentissage et la communication inhérents à toute formation. Elle est ainsi ouverte aux propositions de publications portant sur les théories, enjeux, représentations, pratiques et usages des technologies dans la communication et l'éducation.

Héritière de la revue DistanceS (1996-2011), elle accorde une place importante aux questionnements entourant la formation tout ou partiellement à distance, mais accepte de nombreuses autres thématiques.

Médiations et médiatisations vise l'échange de théories, de pratiques et de savoirs émergents dans des contextes variés afin d'enrichir les réflexions et pratiques. C'est pourquoi elle fait preuve d'ouverture :

  • Langues — Les auteurs publient aussi bien en français, qu'en anglais ou en espagnol. À l'heure actuelle, elle est la seule revue trilingue dans le domaine.

  • Disciplines — Les travaux réalisés dans toutes les disciplines et les approches transdisciplinaires permettant l'avancée de la réflexion dans les champs de l'éducation et de la communication sont acceptés.

  • Contributions — Différents types de contributions peuvent être proposés (revues systématiques de littérature, articles scientifiques, articles de praticiens, synthèses de travaux d'étudiants, discussions et débats, témoignages et entretiens, notes de lecture).

  • Diffusion — La revue est diffusée en ligne, en accès libre, sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0.).

Tous les articles soumis à Médiations et médiatisations sont évalués par des experts en double aveugle selon des critères propres à chaque type de soumission. Outre les articles de recherche, la revue permet aussi la parution d'autres types d'articles telles que comptes rendus de lecture, des témoignages, sous différents formats (écrits, audio, vidéo). Le processus de publication en 4 étapes est intégré à la plateforme utilisée, Open Journal Systems.