Instrumenter l’apprentissage autodirigé avec le numérique : au-delà des environnements personnels d’apprentissage

Contenu principal de l'article

Matthieu Cisel

Résumé

L’autoformation sur Internet a été longtemps étudiée au prisme de la notion d’apprentissage autodirigé. Sur le plan technologique, c’est initialement à travers la notion d’environnement personnel d’apprentissage (EPA) que l’agentivité des apprenants dans les pratiques d’autoformation a été étudiée. Ces écosystèmes d’outils digitaux permettent de structurer des apprentissages en dehors de tout cadre institué. La manière d’appréhender l’instrumentation du butinage pourrait néanmoins évoluer dans les années à venir au-delà du seul périmètre des EPA, et ce à au moins deux titres. En premier lieu, apparaissent des plateformes dédiées spécifiquement à l’apprentissage autodirigé en ligne, réunissant en un seul endroit des fonctionnalités auparavant dispersées au sein d’une palette d’outils génériques. En second lieu, les normes du e-learning évoluent pour prendre en compte des apprentissages informels réalisés en dehors de dispositifs de cours en ligne. Ce changement de paradigme est symbolisé par le remplacement progressif de la norme SCORM par la norme xAPI. Dans cette contribution, nous présentons cette évolution tant des plateformes que de la manière de considérer les analytiques de l’apprentissage. Nous débattons de la signification de cette évolution en termes de manière de penser, sur le plan technologique, l’apprentissage en ligne autodirigé.

Détails de l'article

Comment citer
Cisel, M. (2022). Instrumenter l’apprentissage autodirigé avec le numérique : au-delà des environnements personnels d’apprentissage. Médiations Et médiatisations, (10). https://doi.org/10.52358/mm.vi10.272
Rubrique
Discussions et débats