Étayer des démarches d’investigation avec le numérique : difficultés rencontrées lors de la mise à l’épreuve d’une application

Contenu principal de l'article

Matthieu Cisel

Résumé

Le Carnet-Numérique de l’Élève-Chercheur (CNEC) est une application dont la fonction principale est d’étayer des démarches d’investigation. Il vise notamment à faciliter la rédaction de propositions scientifiques : questions, formulation d’hypothèses ou de protocoles. Au cours d’une étude de terrain menée auprès de quatre enseignants dans deux écoles primaires et deux collèges, nous nous sommes intéressé aux modes d’appropriation de la technologie par les praticiens. Nous avons mobilisé la théorie de l’activité d’Engeström pour appréhender, au prisme de la notion de contradiction, les tensions que génère en classe l’utilisation des étayages. Bien que les intentions didactiques portées par le CNEC soient alignées avec les programmes, elles entrent en contradiction avec la manière dont les praticiens mènent généralement une démarche d’investigation. Le risque de dévoiement des fonctionnalités s’en trouve accru, ce qui limite la possibilité d’utiliser les étayages pour la formation continue des enseignants, l’un des rôles qui leur avait été initialement attribué.

Détails de l'article

Comment citer
Cisel, M. (2021). Étayer des démarches d’investigation avec le numérique : difficultés rencontrées lors de la mise à l’épreuve d’une application. Médiations Et médiatisations, (8). https://doi.org/10.52358/mm.vi8.231
Rubrique
Articles de recherche