Le numérique pour une plus grande hybridation

Que ce soit sur un MOOC, un forum de discussion, un jeu ou un réseau social, le numérique offre la possibilité à différents groupes d’apprenants de se réunir et de collaborer. Ainsi, sans véritablement remplacer l’efficacité des interactions humaines en présentiel, certains dispositifs de formation en ligne permettent de faire fi de contraintes spatio-temporelles, et ce, au profit de la richesse d’une expérience éducative entièrement en ligne ou hybride.

Pour Scherff, Singer et Brown (2013), cette « hybridité » représente un troisième espace (après la classe et la maison) que tout formateur devrait chercher à investir pour une utilisation du numérique en classe (par la robotique, la programmation, etc.). D’ailleurs, nombre d’auteurs se questionnent sur ce que le numérique permet réellement d’hybrider et sur les espaces vers lesquels il permet à la classe de s’ouvrir (Lakhal et Meyer, 2019).

De plus, au sein de ces communautés d’apprentissage qui se retrouvent en ligne au profit d’une « présence à distance » (Jézégou, 2012), il est important de réfléchir au potentiel pédagogique des interactions entre apprenants et aux manières d’en réinvestir les traces (écrites, audio ou vidéo), une fois de retour en classe ou chez-soi.

Lors de l’édition du colloque CIRTA 2019, nous invitions les personnes participantes à échanger sur la place que les formateurs devraient accorder à cette hybridation ainsi qu’aux manières d’exploiter les traces de celle-ci. Ce fut aussi l’occasion de réfléchir sur les enjeux actuels et les pratiques innovantes relevant du numérique en éducation en focalisant plus spécifiquement sur des thèmes comme : la robotique, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle ou augmentée, la programmation, les jeux sérieux et la ludification, la formation à distance, l’apprentissage et le numérique ou encore la classe inversée.

Nous vous invitons, dans le cadre de ce numéro thématique, à partager vos recherches, analyses, réflexions ou vécus concernant les dispositifs hybrides.

Types et formats de publication possibles

Références

Jézégou, A. (2012). La présence en e-learning : modèle théorique et perspectives de recherche. La revue internationale de l’apprentissage en ligne et de l’enseignement à distance, 26 (1).

Lakhal, S. et Meyer, F. (2019). Blended Learning. In Tatnall A. (dir). Encyclopedia of Education and Information Technologies. Springer, Cham.

Scherff, L., Singer, N.R., et Brown, M.A. (2013). « We were cheerleaders for them » : Mentoring ‘pre’ preservice teachers in third spaces. Teacher Education and Practice, 26, (3), 375-392.

Proposition de calendrier :

Avis d’intention : jusqu’au 16 mars 2020

Envoi des articles : jusqu’au 13 avril 2020

Retour d’évaluation : 8 juin 2020

Dernière version des articles : 6 juillet 2020

Publication : 16 nov. 2020

 

Dès maintenant, si vous envisagez de soumettre un article, vous devez envoyer un avis d'intention à la coordonnatrice du numéro (en mettant la rédactrice en chef en c. c.) précisant :

  -le titre;

  -le type d'article envisagé (article de recherche, de praticien, de débat, etc.);

  -un résumé d'une demi-page.

 

Coordination du numéro thématique : Florian Meyer, Florian.Meyer@USherbrooke.ca ; Matthieu Petit, matthieu.petit@usherbrooke.ca ; Caroline Bourque, caroline.bourque@usherbrooke.ca

Rédactrice en chef : Cathia Papi, revue-mediations@teluq.uquebec.ca

Les soumissions se font sur le site de la revue : https://revue-mediations.teluq.ca/index.php/Distances/about/submissions