Évaluation des technologies éducatives émergentes : les aléas de la conception, un facteur d’instabilité pour la définition des problématiques de recherche?

Contenu principal de l'article

Matthieu Cisel

Résumé

En France, on demande de manière croissante aux laboratoires d’accompagner les projets de conception de technologies éducatives, sans nécessairement les mettre en position d’influer significativement sur ledit processus de conception. Pour pouvoir produire des résultats scientifiques, les chercheurs sont mis face à la nécessité de formuler leurs problématiques de sorte que les inévitables aléas de projets de conception inscrits dans la durée n’affectent pas de manière conséquente la productivité de leur travail. Dans cette contribution fondée sur un cas d’étude, le Carnet Numérique de l’Élève-Chercheur, nous revenons sur les trajectoires de plusieurs problématiques explorées dans le cadre de sa conception. Là où certaines sont imperméables aux difficultés du projet, d’autres doivent disparaître ou évoluer du fait de problèmes techniques rencontrés par le prototype, voire apparaissent en cours de conception, quand apparaît l’opportunité de produire des résultats originaux. Nous détaillons, sous la forme d’un retour d’expérience, les raisons sous-tendant ces choix.

Détails de l'article

Comment citer
Cisel, M. (2021). Évaluation des technologies éducatives émergentes : les aléas de la conception, un facteur d’instabilité pour la définition des problématiques de recherche?. Médiations Et médiatisations, (8). https://doi.org/10.52358/mm.vi8.225
Rubrique
Articles de praticiens