Collaborations interprofessionnelles autour d’un projet d’innovation pédagogique à l’université : un même ethos pour de nouvelles interactions

Contenu principal de l'article

Emmanuel Brandl

Résumé

La mise en place d’un projet d’innovation pédagogique par le numérique porté par le Service Commun de la documentation (SCD) d’une Université (désignée « LR » dans l’enquête), a été l’occasion de mener une enquête exploratoire sur les conditions de mise en place de collaborations interprofessionnelles entre enseignants-chercheurs (EC) et bibliothécaires. Notre question de départ consistait à se demander pourquoi des EC réputés très occupés étaient en capacité de s’investir dans un projet collaboratif par définition incertain et chronophage. Nous avons émis l’hypothèse qu’il fallait reconstituer les schèmes de perception et d’appréciation (Bourdieu, 1992) de leur métier d’enseignant-chercheur, car ils sont au principe de la logique de leurs investissements professionnels. Hypothèse heuristique : si l’investissement des EC dans la collaboration prend sens, c’est parce qu’ils partagent un même « ethos professionnel » (Fusulier, 2011) qui les porte à déployer des stratégies professionnelles collaboratives. La présentation des résultats revient d’abord sur les conditions socioprofessionnelles de production de ces schèmes et de cet ethos, avant d’en décrire le contenu et la corrélation que l’on établit entre ethos et collaboration interprofessionnelle.

Détails de l'article

Comment citer
Brandl, E. (2021). Collaborations interprofessionnelles autour d’un projet d’innovation pédagogique à l’université : un même ethos pour de nouvelles interactions. Médiations Et médiatisations, (5), 28-43. Consulté à l’adresse https://revue-mediations.teluq.ca/index.php/Distances/article/view/169
Rubrique
Articles de recherche