Les lieux d’apprentissage et de formation sont-ils devenus des hubs éducatifs?

Les espaces éducatifs peuvent être perçus comme des lieux de convergence et de rayonnement. Physiques, numériques ou hybrides, ils font se rencontrer et interagir entre elles des personnes porteuses de postures, de statuts, de missions, d’actions, de comportements, d’objectifs. Ces espaces ont des formes variées : cadres scolaires, outils socionumériques ad hoc ou réseaux sociaux réappropriés qui rapprochent des individus et des groupes dans des situations propices à l’apprentissage et aux échanges info-communicationnels. Ce sont des hubs sociaux et éducatifs (Gobert, 2009, 2020).

L’expression hub social ou social hub (Gobert, 2009) a d’abord été employée pour évoquer les usages des dispositifs socionumériques chez les étudiants, en référence aux plateformes de correspondances aéroportuaires, inspirées du moyeu – le hub - où se réunissent les rayons d’une roue. Par analogie, ce sont des carrefours de médiations « physiques ou/et dématérialisés, (qui) proposent aux acteurs de se rencontrer, de regrouper des moyens, de mutualiser des pratiques et des activités en gérant les identités et les médiations associées à ces activités » (Gobert, 2020).

Une acception spécifique, dénommée « hub éducatif » considère les hubs sociaux en éducation comme des « plateformes de données (…) de logiciels et de ressources libres » (Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, n.d.). Une première approche, contextualisée mais généralisable, avait évoqué une « passerelle pour l'échange d'informations (…) la recherche-action dans les domaines des sciences sociales et humaines, de l'éthique et de l’élaboration de supports pédagogiques » (UNESCO, 2010) [1] tel qu’ambitionné par l’éducation data hub (Andrieu, 2020). Au Québec, l’appellation concerne davantage la culture et les entreprises (https://www.ofqj.org/?s=hub#) mais nombre de structures éducatives sont des hubs sociaux spécialisés car elles associent à la pédagogie des démarches de réflexion sur leurs pratiques, de veille sur l’innovation, de réseautage, de mise à disposition de contenus, de ressources humaines et partagent leur actualité. Une classe, une université, un acteur marchand ou associatif (Edteq, 2021) sont donc potentiellement des pôles ou des hubs qui ont élargi le périmètre de leurs compétences initiales de formation

[1] “The hub would therefore serve as a gateway for the exchange of information on climate change education and enhance action-research in social and human sciences, ethics and adaptable teaching materials to suit specific climate change situations relevant to SIDS”. (UNESCO, 2010)

L’expression fait florès. Citons le « hub d’innovation éducative et technologique de Marseille » (made in marseille, 2021), ceux de Dakar (Sall, 2014 : 18), de Maurice (Tourette, 2021), de Sevenoaks (https://www.sennockecentre.co.uk) en Angleterre, le Canada education hub (https://canadianeducationhub.ca) ou encore le hub educacion & innovacion (http://www.hubeducacion.com) Argentin. Entre États, « l’idée est de regrouper les formations des deux pays, créer des passerelles » (Le Drian, 2018; Ambassade de France en Côte d’ivoire, n.d.), un discours qui n’est pas sans rappeler les promesses récurrentes de la technologie travaillées en apprentissage et en SHS.

Il y a donc un enjeu à mobiliser la communauté scientifique pour questionner ces dispositifs en plein essor qui rapprochent la présence « à l’école » et la présence « de l’école » (Humbeeck, 2020) dans un espace connu (Sall, 2014). C’est pourquoi ce numéro propose de réunir des contributions qui en aborderont les spécificités en croisant, sans être exhaustif, des thématiques d’éducation et de communication :

  • Dynamiques de pôle ou de hub social dans le milieu éducatif et chez les apprenants;
  • Approches infocommunicationnelles dans les espaces éducatifs;
  • Processus identitaires et appartenance à un groupe ou une institution;
  • Mutations et changements des espaces;
  • Continuité pédagogique;
  • Etc.

Différents types et formats de publication sont envisageables (article de recherche, de praticien, d’étudiant, de débat, etc.). Les contributions peuvent être rédigées en français, en anglais ou en espagnol.

Références

Ambassade de France en Côte d’ivoire. (n.d.). Le Hub régional franco-ivoirien pour l’éducation. https://ci.ambafrance.org/Le-Hub-regional-franco-ivoirien-3100

Andrieu, C. & Le Crevoisier L. (2020). Pour une « éducation data hub » au service de l’ouverture des données éducatives, Think tank Digital New Deal, https://www.thedigitalnewdeal.org/pour-un-education-data-hub-au-service-de-louverture-des-donnees-educatives/

Edteq. (2021, septembre). Étude du secteur québécois des technologies éducatives. https://www.edteq.ca/wp-content/uploads/2021/09/etude-du-secteur-des-technologies-numeriques-educatives.pdf

Gobert, T. (2009). De l’espace mémoire à l’espace et la mémoire, évolution des formes de présence médiées par les outils numériques, Ludovia : Espaces et mémoires, Ax-les-Thermes, 24-28 août 2009, http://culture.numerique.free.fr/index.php/espace-de-publication/115

Gobert, T. (2020). Hubs sociaux (social hubs) et espaces de partage, d’échange, de participation, de contributions, Interfaces numériques, 8(2), T. 2. https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4350 & https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/4196

Humbeeck, B. (2020). Pédagogies douces en période de confinement : essai pédagogique. Illustrations de Maxime Berger. Mols, Wavre.

Le Drian, J.-Y. (2018). Hub éducatif Franco-Ivoirien, Campus France, https://www.ivoire.campusfrance.org/hub-educatif-franco-ivoirien.

made in marseille. (2021, 28 janvier). Participez à la création du 1er Hub d’innovation éducative et technologique régional.  https://madeinmarseille.net/86314-hub-tech-sud-innovation-epopee/

Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports. (n.d.). Les états généraux du numérique pour l’éducation. https://www.education.gouv.fr/les-etats-generaux-du-numerique-pour-l-education-304117

Sall, M. (2014). Le Quartier latin sénégalais à la croisée des chemins, Hommes & migrations, 1307, 57-65. https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.2879  

Tourette, C. (2021, 22 mai). UNICITI: faire de Maurice un hub éducatif. Business Magazine. https://www.business-magazine.mu/entreprendre/business-files/uniciti-faire-de-maurice-un-hub-educatif/

Unesco. (2010). UNESCO’s contribution to the Mauritius strategy for the further implementation of the program of action for the sustainable development of small island developing states (SIDS), Paris, 19 nov. 2010, 185 EX/INF.15, decision 41. https://unesdoc.unesco.org/query?q=Conf%C3%A9rence:%20%22UNESCO.%20Conseil%20ex%C3%A9cutif,%20184th,%202010%22&sf=sf:*

Calendrier

  • Avis d’intention : jusqu’au 24 janvier 2022
  • Envoi des contributions : jusqu’au 7 février 2022
  • Retour d’évaluation : 4 avril 2022
  • Dernière version des contributions : 12 mai 2022
  • Publication du numéro thématique : septembre 2022

Dès maintenant, si vous envisagez de soumettre un article, vous devez envoyer un avis d'intention au coordonnateur du numéro. :

(cliquer ici pour ouvrir un Gabarit de message courriel)

Ce courriel doit préciser :

  • le titre;
  • le type de la contribution envisagée (article de recherche, de praticien, d’étudiant, de débat, etc.);
  • un résumé d’une demi-page.

 

Coordination de ce numéro thématique : Thierry Gobert, thierry.gobert@univ-perp.fr

Rédactrice en chef : Cathia Papi, revue-mediations@teluq.uquebec.ca

Les soumissions se font sur le site de la revue : https://revue-mediations.teluq.ca/index.php/Distances/about/submissions

En tout temps, la revue Médiations et médiatisations accepte aussi des soumissions hors thématiques pour publication dans un numéro régulier.